10-14.05.2021 | PERFORMANCE | Collectif Noun

Le projet : LE KARAOUKOI
Quoi? C’est quoi-quoi? Rien à voir avec le karaoké, il s’agit bien d’un karaoukoi, la nouvelle attraction poétique et expérimentale du collectif Noun. Le concept est le suivant: tu rentres dans une sorte de terrain de camping à moitié en carton, à moitié en paillette avec des colonnades grécofuturistes. Tu choisis ton thème à l’accueil, tu prends
« petits pois carotte » sur du disco péplum. Aussitôt, les paroliers planchent sur la question. Ils écrivent en direct sur les meilleurs hits du krou, les chansons de tes rêves.
Pendant ce temps, tu disparais en coulisse accompagné de nos managers de scène. Deux minutes plus tard, tu chantes pour la première fois la première chanson qui n’a jamais existé. De fausses flammes jaillissent de part et d’autre de l’écran.

LE COLLECTIF NOUN :
Noun ne sait pas. C’est sa formule : « Nous ne savons pas ».
Le collectif Noun s’est formé en 2014 autour de ce qu’on pourrait appeler un projet de déploiement de l’écriture poétique à travers sa mise en corps. Depuis, Noun cumule les expériences, allant de la création de soirées cabaretiques géantes à la performance de rue, de la fête foraine à l’installation plastique. Noun fonctionne ainsi : Il est géométriquement variable – plus organique qu’informel. Toutes les actions noun sont
réfléchies dans une démarche collective et poreuse pour servir l’acte dans son ensemble. Noun est pluridisciplinaire : mots assemblés, musique, performance, théâtre, danse, peinture, cinéma, littérature, soupe aux légumes, bricolage, papier découpé, bruitage, sport, cueillette de fraises. Noun aime le carton parce qu’il est éphémère et se trouve partout. Noun est nomade, ne s’établit ni dans les règles, ni dans les protocoles, mais dans les exceptions. Noun tient dans son exigence l’effervescence et l’énergie de la fête. Il ne veut pas se placer devant son public, mais en son sein. Chaque performance est une sorte de course, et chacune de ces courses porte le nom d’une ignorance.