29.03.24 | Poésie et musique | Henry Grillot et Zoé Besmond de Senneville | Sourdre

EN LIEN AVEC LA CRÉATION

SORTIE DE RÉSIDENCE // ÉVÉNEMENT

Ven. 29 mars à 19h

À la Visite, ateliers des artistes
4B rue des Fabriques, Fellering (68)

Entrée et participation libres

Une sortie de résidence est la présentation d’une création en cours. L’idée est de se rencontrer et d’échanger autour d’une étape de travail.

SOURDRE
HENRY GRILLOT ET ZOÉ BESMOND DE SENNEVILLE

POÉSIE ET MUSIQUE
Résidence de création

Sourdre (et autres poèmes) rassemble des textes écrits par Zoé Besmond de Senneville de 2015 à 2022. Issue de la rencontre artistique avec Ernest de Jouy, la performance-concert Sourdre (et autres poèmes) est un voyage entre leur univers artistique, de la poésie accompagnée de musique électro. Zoé y raconte son corps de femme qui : perd l’audition, pose nue, désire, écrit, veut guérir, transcende, cherche ses ancêtres, créé, joue, traverse…

Le projet s’inscrit dans la lignée du Journal de mes oreilles et propose une autre forme de témoignage : poétique, en musique, en live. La surdité étant particulièrement absente du milieu du spectacle, cette performance est un moyen d’introduire ce sujet sur des scènes culturelles, ainsi que la question de l’accessibilité. Zoé performa avec les gilets vibrants Subpac grâce à la collaboration de Timmpi.

Zoé Besmond de Senneville est comédienne, autrice, modèle d’art et artiste. Elle joue sur des plateaux de théâtre et de cinéma depuis 2011 et pose dans des ateliers de dessins, sculpture, peinture, photo et pour de nombreux artistes. Son travail de poésie a été publié dans plusieurs revues en France et à l’étranger. En 2020, elle publie d’abord sous forme de podcast Journal de mes oreilles, un récit autobiographique qui raconte sa perte auditive, puis aux Editions Flammarion en 2021 Depuis 2015, elle performe au sein du Bordel de la poésie (Paris), dont elle est la co-directrice aux côtés des poétesses Rim Battal et Laura Lutard. Son travail plastique, essentiellement composé de dessin au pastel, a été exposé à la galerie Basia Embiricos en juin 2022. Elle vient de sortir un album de poèmes accompagnés de musique électronique: Sourdre (et autres poèmes).

Issu de la guitare classique puis des musiques improvisées au prestigieux CMDL de Didier Lockwood, Henry Grillot développe au fil de son parcours une réelle sensibilité dans l’interaction image/musique qui l’amène à composer dans des domaines variés, allant du cinéma à l’animation en passant par les installations video mapping. Chercheur de sonorités dans des univers aussi bien acoustiques qu’électroniques, sa musique traverse les esthétiques car elle est pour lui un faire valoir au service d’un film, d’une vision. Ce que l’on pourrait retenir de son univers, c’est qu’Henry aime jouer les textures, travailler l’espace et rechercher des timbres opposés mais complémentaires.

Textes et interprétation : Zoé Besmond de Senneville. Composition musicale,  réalisation et visuels : Ernest de Jouy. Sous-titres: Camille Chabrerie. Avec les gilets Subpac / Timmpi.
Avec le soutien de la Région Ile-de-France. L’album a reçu l’aide à l’autoproduction de la SACEM.

©Tristan Montalbot

EN RÉSIDENCE

Du 19 au 29 mars

Partager l'article